Le Saint-Gallois Nicolo Paganini, nouveau président de Suisse Tourisme Aufnahme : Regina KŸhne

Nicolo Paganini, nouveau président de Suisse Tourisme, en pleine crise du coronavirus

- 6 avril 2020 -

A peine élu, le nouveau patron du tourisme suisse a déjà fort à faire… C’est un vote électronique, une assemblée étant impossible, qui a porté le Saint-Gallois Nicolo Paganini à la tête de la Fédération suisse du tourisme, il y a une dizaine de jours.

Le conseiller national démocrate-chrétien, arrivé au parlement au printemps 2018, succède à son ancien collègue Dominique de Buman, qui a, lui, quitté Berne à la fin de l’année dernière.

Peu connu en Suisse romande, le nouveau président rassure sur sa connaissance du monde du tourisme. Nicolo Paganini.

La priorité de l’ancien patron de l’OLMA, la plus grande foire agricole du pays, est à présent d’accompagner le tourisme dans la crise actuelle et de défendre ses intérêts au parlement, dès la session extraordinaire de mai. Nicolo Paganini.

Il était important pour Suisse Tourisme d’élire un parlementaire. Dominique de Buman, ancien président du tourisme du pays.

Un dossier préparé par Jérôme Favre.

La conseillère nationale PLR Jacqueline de Quattro défendra aussi la Fédération suisse du tourisme, puisqu’elle en a rejoint le comité, où elle retrouve le sénateur Hans Stöckli, du PS.

Chiffres-records pour le tourisme suisse en 2019. Avant le coronavirus