Articles dans la catégorie : « Actualités Suisse »

La salle de séance du Conseil fédéral, au Palais fédéral

Jusqu’à quand les Verts devront-ils patienter avant d’entrer au Conseil fédéral ?

- 09 décembre 2019 -

A 48 heures de la réélection du Conseil fédéral, il est difficile de mesurer l’intensité de la tension qui règne dans les pas perdus du Palais fédéral. A en croire les déclarations officielles, les sept Sages seront reconduits sans grande difficulté.

Avec cette explication : les Verts qui lancent Regula Rytz doivent d’abord confirmer leur résultat électoral en 2023, et attendre qu’il y ait une place vacante.

Lire la suite de l’article

Première semaine de session parlementaire à Berne pour le socialiste neuchâtelois Baptiste Hurni

Les premiers pas des bleus au Parlement fédéral

- 07 décembre 2019 -

Le Parlement a accueilli des dizaines de nouveaux élus cette semaine. C’était un peu la rentrée des classes, lundi, avec l’arrivée de parlementaires qui doivent montrer leur badge pour pénétrer dans la salle des pas perdus, le personnel de sécurité ne les connaissant pas encore.

C’était aussi une semaine de session marquée par des événements moins habituels, comme les élections du bureau, et des moments festifs, comme la réception de la nouvelle présidente du National Isabelle Moret.

Lire la suite de l’article

Un milliard d’argent fédéral pour la 3e correction du Rhône

- 06 décembre 2019 -

Après le Conseil national, le Conseil des Etats a, sans opposition, libéré jeudi un crédit d’un milliard de francs pour permettre la 3e correction du Rhône. Un projet d’envergure, qui se réalisera en 20 ans, coûtera au total 1,6 milliard et protégera des crues les 162 kilomètres du fleuve entre sa source et le lac Léman.

C’est ni plus ni moins que le plus grand projet de protection contre les crues en Suisse. Il était devenu nécessaire après les violentes crues de 2000, qui avaient occasionné pour 500 millions de francs de dégâts.

Lire la suite de l’article

Au départ de la journée de réception, sur la Place fédérale

La présidente Isabelle Moret fêtée dans son canton de Vaud

- 05 décembre 2019 -

Il n’y a plus de Berne fédérale, le cœur politique du pays est dans le canton de Vaud. Un conseiller fédéral, plusieurs présidents de parti, des élus des deux Chambres, des conseillers d’Etat et le chef de l’armée ont suivi mercredi Isabelle Moret à travers son canton.

La libérale-radicale fête son élection à la présidence du Conseil national, et a emmené ses convives à Cully, en train, puis à Morges, en bateau, et enfin à Yens, sa commune, en car.

Lire la suite de l’article

Le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis peut relancer les discussions avec Bruxelles

Le parlement valide le deuxième milliard de cohésion européenne

- 04 décembre 2019 -

Le peuple avait donné son accord implicite en 2006. La Suisse versera un nouveau milliard de cohésion à 13 pays de l’Union européenne. Ces 13 anciens Etats de l’Europe de l’Est ont besoin de soutien. L’Union européenne leur verse elle-même d’importants montants, c’est 9 milliards à charge des Pays-Bas ou 4 à charge de l’Autriche.

Le Conseil national a éliminé mardi les dernières divergences. Elles concernaient les conditions fixées au versement de ce montant.

Lire la suite de l’article

Isabelle Moret, présidente du Conseil national pour l'année 2020

La Vaudoise Isabelle Moret au perchoir

- 02 décembre 2019 -

Isabelle Moret est la présidente du Conseil national la mieux élue de tous les temps. La PLR vaudoise est devenue lundi après-midi la première citoyenne du pays, soutenue par 193 des 200 conseillers nationaux assermentés quelques minutes plus tôt.

Dans son discours elle a évoqué une «législature charnière» et invité ses collègues à avoir une vision d’avenir. Elle a promis de s’engager notamment pour la paix, le terroir et la biodiversité.

Lire la suite de l’article

Hans Stoeckli, président du Conseil des Etats

Le Biennois Hans Stoeckli président du Conseil des Etats

- 02 décembre 2019 -

Premières décisions du nouveau parlement sorti des urnes cet automne : l’élection des présidents pour l’année 2020. La libérale radicale vaudoise Isabelle Moret a obtenu 193 voix sur 200 et occupera le perchoir du Conseil national. A la présidence du Conseil des Etats, les sénateurs ont désigné le socialiste biennois Hans Stöckli, avec 39 voix sur 43 bulletins délivrés.

A 67 ans, l’ancien maire de Bienne obtient une consécration inespérée : si elle n’avait pas dû démissionner, Géraldine Savary aurait été présidente du Conseil des Etats.

Lire la suite de l’article

L'un des vignerons manifestants, le Genevois Lionel Dugerdil

Des vignerons manifestent à Berne

- 02 décembre 2019 -

Même si la vendange 2019 a été magnifique, les vignerons suisses ont des soucis. Ils peinent à écouler leur production, alors qu’elle ne représente qu’un tiers du vin consommé dans le pays. La faute à une concurrence jugée déloyale des vins étrangers.

Quelque 200 vignerons, surtout des Romands, ont manifesté lundi à Berne, réclamant une intervention politique pour réduire les contingents de vins importés. Ils disent aussi que consommer local, c’est un bon moyen de protéger la planète.

Lire la suite de l’article

Le PDC fribourgeois Dominique de Buman a présidé le Conseil national en 2018.

La 51e législature débute lundi 2 décembre

- 02 décembre 2019 -

Les nouveaux parlementaires fédéraux vont d’abord se choisir des présidents. Le Conseil national et le Conseil des Etats siègent ce lundi 2 décembre pour la première fois dans leur nouvelle composition, et donc pour la première fois de cette nouvelle législature – la 51ème.

L’élection au «perchoir», comme on appelle la présidence, obéit à des règles connues: représentation des partis selon un tournus, le 2ème vice-président devient vice-président, et le vice-président devient président. Les choses se passent presque toujours ainsi, mais il en ira un peu différemment cette fois.

Lire la suite de l’article

Mesquineries envers les victimes des placements

- 30 novembre 2019 -

Les contributions de solidarité doivent profiter pleinement aux victimes. Le Conseil fédéral l’a annoncé mercredi, le versement de 25’000 francs aux personnes ayant fait l’objet de mesures de coercition par le passé ne doit pas leur faire perdre d’autres prestations.

Cette décision intervient alors que différents objets sont pendants au parlement pour améliorer la situation des victimes, et notamment leur permettre de faire une demande de réparation même à présent que le délai fixé est échu. Un délai qui sonne comme une mesquinerie.

Lire la suite de l’article