Un succès d'étape pour la ministre de la Défense Viola Amherd

Premier feu vert pour l'achat d'avions de combat

- 24 septembre 2019 -

L’achat d’une nouvelle flotte d’avions de combat franchit un premier obstacle : par 32 voix contre 6 et 6 abstentions, le Conseil des Etats a validé le principe d’une enveloppe de 6 milliards de francs. Seule la gauche s’y est opposée ou s’est abstenue.

Ce qui a surtout retenu l’attention des sénateurs, c’est l’ampleur des affaires compensatoires. Le Conseil fédéral estimait que l’entreprise qui livrera les avions devait fournir pour 60% de commandes à l’industrie suisse de la défense. Une majorité de 27 contre 17 du Conseil des Etats a voté 100% de compensation.

Bien qu’opposée à cette dernière mesure, la ministre de la Défense Viola Amherd obtient un premier succès.

L’interview de Viola Amherd

Un surcoût pouvant aller jusqu’à 20% !

La gauche est donc opposée au projet d’enveloppe pour les seuls avions de combat. Est-ce un refus d’acheter une nouvelle flotte aérienne ? La conseillère aux Etats socialiste vaudoise Géraldine Savary.

L’appréciation de Géraldine Savary

Ce qui a donc été le plus discuté, c’est l’ampleur des affaires compensatoires. Ce que la Suisse demandera en retour au fournisseur. Une majorité a choisi 100% de commandes compensatoires.

Le conseiller aux Etats PLR vaudois Olivier Français.

Les explications d’Olivier Français

Le Conseil national doit ainsi donc encore se prononcer, puis le peuple, dans une année.

Un dossier préparé par notre correspondant à Berne Serge Jubin.