Les conseillers fédéraux Alain Berset et Guy Parmelin, une nouvelle fois face aux médias

Le Tessin pourra boucler ses chantiers, mais pas forcément les autres cantons

- 27 mars 2020 -

Les cantons peuvent fermer l’ensemble des chantiers – ou du moins, pour l’instant, le Tessin. Le Conseil fédéral autorise vendredi les gouvernements cantonaux à mettre à l’arrêt des secteurs entiers de l’économie, sous certaines conditions que seul le Tessin remplit à ce jour.

Il faut notamment que le système de santé arrive à saturation, que les mesures d’hygiène ne puissent pas être respectées dans ces branches et que les partenaires sociaux soient d’accord. Cela restreint les possibilités.

Mais le conseiller fédéral Alain Berset rappelle que les cantons peuvent faire fermer, au cas par cas, des entreprises, aussi à la demande de ces dernières.

Sur le terrain, les différences cantonales ou entre régions linguistiques agacent certains entrepreneurs, à l’image de Jean-François Rime, président de l’Union suisse des arts et métiers.

Concernant les déménagements, quelque 50’000 chaque année à fin mars, le Conseil fédéral est clair: ils sont possibles si l’on respecte les règles d’hygiène. Guy Parmelin, ministre de l’Economie.

Le Conseil fédéral fixe à 90 jours, au lieu de 30, le délai de paiement du loyer pour les particuliers et entreprises touchés par les mesures prises pour enrayer la crise.

Les Suisses sont disciplinés, et cela ne doit pas changer avec les beaux jours. Le conseiller fédéral Alain Berset a salué la responsabilité de la population, qui se conforme aux règles et aux recommandations. Ce constat s’appuie sur des échanges avec les polices cantonales, chargées d’amender les comportements fautifs, et l’analyse a posteriori de données de géolocalisation fournies par Swisscom.

Mais le ministre de la Santé a rappelé que la crise sanitaire est plus proche de son début que de sa fin et que les Suisses devront rester chez eux malgré l’arrivée de Pâques et du printemps. Alain Berset.

Concernant l’analyse de données issues des téléphones portables, Alain Berset a répété qu’elles sont compilées, fournies avec un délai de 24 heures et qu’un seul fonctionnaire y a accès.

Coronavirus: le Conseil fédéral met la Suisse en « situation extraordinaire »

Daniel Koch, « Monsieur coronavirus » à la Confédération