La commission de l’économie du Conseil des Etats siège dès lundi prochain, le sujet reviendra à la session de juin. La prolongation à 90 jours du délai pour le règlement des loyers reste en vigueur.

Le parlement n'est pas parvenu à s'entendre pour une prise en charge des loyers commerciaux

- 6 mai 2020 -

Le parlement n’a pas trouvé de compromis pour venir en aide aux artisans, aux cafetiers ou aux commerçants qui louent leur espace de travail. Aucune proposition d’allègement ou de prise en charge des loyers n’a obtenu de majorité.

Les chambres ont joué au ping-pong durant trois jours, avant de renvoyer la question en commission. Et d’en reparler au mois de juin.

Comment expliquer qu’une des questions centrales de la session parlementaire n’ait pas abouti ?

Le conseiller national socialiste vaudois Samuel Bendahan, membre de la commission de l’économie.

Le Conseil national était disposé à ne faire payer que 30% du loyer aux commerçants, le Conseil des Etats semblait prêt à offrir deux mois de loyer pris en charge par les pouvoirs publics. Au final, pas d’entente, et surtout pas de solution. Pourquoi ?

Le conseiller aux Etats PDC jurassien Charles Juillard.

La commission de l’économie du Conseil des Etats siège dès lundi prochain, le sujet reviendra à la session de juin. La prolongation à 90 jours du délai pour le règlement des loyers reste en vigueur.

Un dossier préparé à Berne par Serge Jubin.