Le ministre de l'Economie Guy Parmelin

Le Conseil fédéral ne veut pas verser l'argent tous azimuts et à fonds perdus

- 1 avril 2020 -

Les mesures du Conseil fédéral pour soulager l’économie sont très prisées des entreprises. Ainsi, plus d’un million de salariés sont au chômage partiel et couverts par la RHT, la réduction de l’horaire de travail. Plus de 86 000 entreprises ont eu recours à cet outil.

53’750 entreprises ont sollicités des prêts bancaires sans intérêts, cautionnés par la Confédération, pour ne pas être en manque de liquidités. Plus de 10 des 20 milliards prévus sont affectés.

Toutefois, le Conseil fédéral n’est pas disposé à verser de l’argent tous azimuts et à fond perdu. Le ministre de l’Economie Guy Parmelin.

Mais le Conseil fédéral entend étudier un léger élargissement de l’accès aux AGP pour les indépendants. Aujourd’hui, 270 000 des 330 000 indépendants de Suisse n’ont pas accès aux indemnités de coronavirus. Guy Parmelin.

Le Conseil fédéral devrait déterminer mercredi prochain qui, parmi les indépendants, pourra solliciter les APG.

Pas de confinement, mais 40 milliards pour l’économie

Le Conseil fédéral cautionne des crédits à taux zéro pour les entreprises