Le conseiller fédéral Alain Berset entouré du directeur de l'Office fédéral de la santé publique Pascal Strupler (à gauche), de Daniel Koch, responsable des maladies transmissibles à l'OFSP (tout à gauche) et de Hanspeter Lenz (à droite), chef du centre de gestion des crises au DFAE.

Face au coronavirus, la Suisse se met en vigilance accrue

- 24 février 2020 -

La flambée de coronavirus au nord de l’Italie met la Suisse en état de vigilance accrue. Le ministre de la Santé Alain Berset s’est exprimé lundi, pour la première fois depuis l’apparition du virus.

Pour rassurer, et affirmer que la Suisse est prête, même si à ce jour, aucun cas d’infection par le virus n’a été confirmé dans notre pays.

La Suisse va tout de même renforcer l’information, en particulier aux frontières et au Tessin. Elle va également intensifier les tests sur des personnes présentant des symptômes grippaux.

Des mesures qui visent à retarder autant que possible la contamination. Est-ce inéluctable que le coronavirus infecte aussi des gens en Suisse ? Alain Berset.

La Suisse est-elle réellement prête ? Et si, en quelques jours, il devait y avoir une centaine de personnes infectées par le coronavirus ? Le directeur de l’Office fédéral de la santé publique Pascal Strupler.

Inquiet, Alain Berset ?

Pour faire face au coronavirus, la Suisse se dit prête