Le président de la Banque nationale suisse Thomas Jordan et le ministre des Finances Ueli Maurer, lors de la présentation des mesures financières pour contrer les effets du coronavirus

Chronique : la Confédération est-elle trop pingre dans la crise du coronavirus ?

- 28 mars 2020 -

Il y a quelque chose d’indécent de sans cesse ramener la grave crise sanitaire, économique et sociale du coronavirus à des chiffres, des statistiques et des courbes. Combien de malades, de morts, de lits de soins intensifs, de tests, de masques ?

Quels moyens mettre pour contrer l’arrêt d’une part importante de l’activité économique et commerciale ?

C’est à cet enjeu spécifique des moyens financiers que vous dédiez votre chronique des pas perdus, Serge Jubin.

Vous estimez, Serge, qu’il y aurait une autre stratégie, plus efficace pour soulager l’économie et la population.

Pas de confinement mais 40 milliards pour soutenir l’économie

Le Conseil fédéral cautionne des crédits à taux zéro pour les entreprises