Les conseillers fédéraux Alain Berset et Simonetta Sommaruga donnent l'exemple en portant le masque

2e vague de coronavirus: le Conseil fédéral reprend la main

- 18 octobre 2020 -

La flambée de propagation du coronavirus est suffisamment inquiétante pour que le Conseil fédéral reprenne la main, avec l’accord des cantons. Il a tenu ce dimanche une séance extraordinaire et fixé des mesures qui doivent frapper les esprits. Elles sont déjà en vigueur dans la plupart des cantons romands.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga.

Un paquet de 5 mesures entre en vigueur dès demain lundi. Le port du masque est obligatoire partout en Suisse dans les lieux publics clos, des magasins aux gares, des cafés aux lieux de culte.

Le Conseil fédéral réglemente les réunions de famille et d’amis dans l’espace privé. C’est là qu’il y a le plus de nouvelles infections. Dès qu’il y a plus de 15 personnes, il faut être assis pour consommer, respecter les règles d’hygiène et fournir ses coordonnées. A l’extérieur, les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes sont interdits. On ne consommera qu’assis dans les restaurant.

Enfin, le Conseil fédéral recommande le télétravail. Autant de mesures nécessaires, selon le ministre de la santé Alain Berset.

Il faut donc réagir, mais pas paniquer, avertit Alain Berset.

La loi fédérale sur les épidémies fixe un prix à l’infraction de l’obligation de porter le masque : l’amende peut aller jusqu’à 10’000 francs.

Un dossier préparé à Berne par Serge Jubin.