Le comité référendaire contre l'achat d'avions de combat, avec Lewin Lempert du GSsA, Priska Seiler-Graf du PS et Fabien Fivaz des Verts

Achat de nouveaux avions de combat, le référendum est lancé

- 8 janvier 2020 -

La décision d’acheter une nouvelle flotte d’avions de combat pour 6 milliards de francs est l’un des dossiers politiques majeurs de l’année en Suisse. Le peuple votera le 27 septembre.

Le Groupe pour une Suisse sans armée, le Parti socialiste et les Verts ont lancé mercredi matin à Berne la récolte des 50 000 signatures nécessaires pour faire aboutir le référendum.

Avec 3 arguments : l’achat est hors de prix ; un nouvel avion de combat ne protège aucunement des menaces actuelles que sont le terrorisme et la cyberguerre ; et on veut acheter les voix des Suisses avec les affaires compensatoires.

La Suisse peut-elle se passer d’une défense aérienne et d’une police des airs ? La réponse du conseiller national vert neuchâtelois Fabien Fivaz.

Riposte immédiate des partisans de l’acquisition, réunis à l’enseigne de l’Alliance pour la sécurité. Ce sont des politiciens de droite et des représentants d’organisations économiques, militaires et aéronautiques.

Pourquoi entrer si vite dans l’arène si vite alors que le référendum n’a pas recueilli sa première signature ? Ecoutez la conseillère nationale PLR vaudoise Jacqueline de Quattro.

Lien vers le site du comité référendaire contre les avions de combat

Lien vers le communiqué des partisans de l’achat de nouveaux avions de combat

L’achat de nouveaux avions de combat franchit le cap du parlement