Les conseillers fédéraux Guy Parmelin, Simonetta Sommaruga et Alain Berset

Manifestations de plus de 1000 personnes réautorisées dès le 1er octobre, à de strictes conditions

- 12 août 2020 -

C’était une décision très attendue au retour des vacances : le Conseil fédéral entrouvre la porte des événements réunissant plus de 1000 personnes. Mais pas avant le 1er octobre. Il prolonge l’interdiction d’un mois. Et les conditions seront strictes et sévères, selon le gouvernement.

La Confédération, les cantons et les acteurs concernés devront d’abord se mettre d’accord.

Les explications du ministre en charge de la santé, Alain Berset.

Les cantons occuperont donc une place centrale dans cette stratégie. Pourtant, la décision du Conseil fédéral va à l’encontre des demandes de la conférence des directrices et directeurs de la santé. Les ministres cantonaux demandaient que les grands événements restent interdits jusqu’à la fin de l’année. Pour la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, le gouvernement a choisi la voie du compromis.

 Derrière l’effet d’annonce de l’abrogation de l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes au 30 septembre, il subsiste beaucoup de flou. L’analyse, à Berne, de Serge Jubin.

Le Conseil fédéral souffle ainsi le chaud et le froid. Et entretient le flou. Une remarque qui agace Alain Berset.