Le conseiller national socialiste vaudois Samuel Bendahan estime la situation économique préoccupante, mais la Confédération a les moyens financiers d'y faire face

Le coronavirus plonge l'économie suisse dans une profonde récession

- 24 avril 2020 -

C’est un chiffre effrayant : les experts du Secrétariat d’Etat à l’Economie, le SECO, prévoient une chute du PIB suisse en 2020 de 6,7%. Le PIB, c’est le produit intérieur brut, c’est la somme des valeurs produites par l’économie. Il flirtait en 2019 avec les 700 milliards de francs.

La crise du coronavirus et la mise à l’arrêt d’une partie importante de l’économie provoquent la dégringolade du PIB. Le SECO escompte une très légère reprise au 2e semestre, et un retour à la croissance en 2021, à hauteur de 5,2%. Pas suffisant pour compenser les pertes.

Faut-il davantage s’inquiéter du crash économique que des effets sanitaires du Covid 19 ? Le conseiller national socialiste vaudois Samuel Bendahan, économiste et membre de la commission de l’Economie.

Un dossier préparé par Serge Jubin à Berne.

Cautionnement des crédits corona: le Conseil fédéral double la mise