Les conseillères fédérales Viola Amherd et Karin Keller-Sutter

Le Conseil fédéral rouvre les frontières et vole au secours des clubs sportifs

- 13 mai 2020 -

La Suisse rouvrira une bonne partie de ses frontières le 15 juin. La cheffe du département fédéral de justice et police, Karin Keller-Sutter, l’a confirmé mercredi après-midi.

Un accord a été trouvé avec la France, l’Allemagne et l’Autriche. Seuls les passages vers ou depuis l’Italie resteront donc soumis à des restrictions.

De quoi rêver de vacances à l’étranger… ou chez soi, comme l’explique Karin Keller-Sutter.

L’Italie, donc, reste en marge du mouvement de réouverture des frontières. Une décision que salue le conseiller aux Etats UDC tessinois Marco Chiesa, membre de la commission de politique extérieure.

Pour les touristes désireux de se rendre en France, en Autriche ou en Allemagne, cette réouverture des frontières a un léger goût de retour à la normalité.

Mais Brigitte Crottaz, conseillère nationale vaudoise socialiste, et membre elle aussi de la commission de politique extérieure, nuance.

Afin de favoriser les retrouvailles familiales, une première étape de réouverture des frontières intervient dès ce week-end. 

500 millions pour le sport

Le Conseil fédéral a entendu l’appel des fédérations et des clubs sportifs, empêchés de pratiquer leurs activités en raison de la pandémie. Il a débloqué ce mercredi 500 millions, jusqu’à fin 2021.

Dont 350 millions de prêts pour les clubs de football et de hockey professionnel et 150 millions, à fonds perdus, pour le sport populaire.

Le sport est une composante importante de la société, et la situation est grave, affirme la ministre des sport Viola Amherd.

150 millions sont donc à disposition des sportifs d’élite et des associations de sport populaire, menacés dans leur existence par l’épidémie. De l’argent qui restera à disposition jusqu’à fin 2021, car les problèmes risquent de s’amplifier ces prochains mois, avec le retrait de sponsors par exemple.

A quand la reprise de la pratique sportive sans contrainte de distance et d’hygiène ? A quand un vrai match amateur ? La ministre des sports Viola Amherd.

Les entités sportives qui avaient annoncé des cours Jeunesse et Sport qui n’ont pas pu se dérouler en raison de la pandémie, toucheront les subventions malgré l’annulation des activités