Le conseiller aux Etats tessinois Marco Chiesa, futur président de l'UDC

Le Tessinois Marco Chiesa prendra les rênes de l'UDC. Interview

- 20 août 2020 -

L’UDC suisse change de tête ce samedi. Dans la course à la présidence, Marco Chiesa est désormais incontestablement en pole position.

Le sénateur tessinois a reçu l’approbation de la commission de sélection, puis de la direction du parti, qui s’est prononcée à l’unanimité.

A quelques jours de l’assemblée des délégués de l’UDC samedi à Brugg Windisch, notre correspondante à Berne, Hélène Jost, est allée à sa rencontre. Elle lui a demandé quels étaient, selon lui, ses meilleurs atouts pour diriger le plus grand parti de Suisse. La réponse de Marco Chiesa.

Marco Chiesa se décrit donc comme un « rassembleur ». Une qualité indispensable, alors que l’UDC est divisée sur certains enjeux de société. Mais Marco Chiesa se montre confiant : pour lui, l’important, c’est que les membres se retrouvent sur l’essentiel.

L’élection de Marco Chiesa à la présidence de l’UDC est donc programmée ce samedi dans le canton d’Argovie, en fin de congrès, dans l’après-midi.

Albert Rösti explique pourquoi il quitte la présidence de l’UDC