Articles sur le sujet : « Chiesa »

Rétro 2020 : l’UDC perd la mère des batailles contre la libre circulation

- 24 décembre 2020 -

Dominée par la pandémie et les mesures sanitaires et économiques pour y faire face, l’année 2020 a laissé peu de place à la politique traditionnelle en Suisse. Avec tout de même deux votations à suspense, le 27 septembre et le 29 novembre. Et un objet qui aurait pu changer la destinée du pays, l’initiative dite de limitation de l’UDC. Les Suisses l’ont rejetée et confirmé la voie bilatérale avec l’Union européenne.

L’UDC, qui venait de changer de président, enregistrait une défaite de plus. En 2020, l’UDC a ainsi poursuivi son lent déclin.

Lire la suite de l’article

Le conseiller aux Etats tessinois Marco Chiesa, futur président de l'UDC

Le Tessinois Marco Chiesa prendra les rênes de l’UDC. Interview

- 20 août 2020 -

L’UDC suisse change de tête ce samedi. Dans la course à la présidence, Marco Chiesa est désormais incontestablement en pole position.

Le sénateur tessinois a reçu l’approbation de la commission de sélection, puis de la direction du parti, qui s’est prononcée à l’unanimité.

Lire la suite de l’article

L'affiche de l'UDC

Votations fédérales du 27 septembre: les enjeux de l’initiative de limitation de l’UDC

- 17 août 2020 -

C’est un moment de vérité. Le 27 septembre, les citoyens suisses doivent décider s’ils poursuivent sur la voie des accords bilatéraux avec l’Union européenne, ou s’ils dénoncent l’un des piliers de cette stratégie : la libre circulation des personnes.

L’UDC réclame l’abandon de cette libre circulation, qui provoque dit-elle une immigration disproportionnée.

Lire la suite de l’article

Virginie Masserey, de l'Office fédéral de la santé publique.

Coronavirus: la Suisse ferme partiellement sa frontière au sud

- 11 mars 2020 -

L’Administration fédérale des douanes a annoncé mercredi matin avoir fermé les barrières à neuf postes frontières secondaires au Tessin, dans le but de canaliser le trafic vers les grands points de passage.

Cela doit faciliter la tâche des douaniers, chargés de mettre en œuvre les restrictions imposées par l’Italie tout en permettant aux 70’000 frontaliers de se rendre au travail en Suisse.

Lire la suite de l’article