Articles sur le sujet : « UDC »

L'UDC du Jura bernois Manfred Bühler quitte le Palais fédéral, pour le dernière fois

Clap de fin pour parlementaires non réélus

- 13 novembre 2019 -

On parle beaucoup des nouveaux élus au parlement fédéral. Peu de ceux qui n’ont pas été réélus alors qu’ils étaient candidats à un nouveau mandat.

L’agenda quelque peu cynique les convoque encore aux dernières séances de commissions de ce mois de novembre.

Lire la suite de l’article

L'UDC vaudoise Alice Glauser aura siégé près de 8 ans au Conseil national, en deux fois

Les parlementaires fédéraux qui s’en vont: Alice Glauser (UDC/VD)

- 10 septembre 2019 -

Elle était peut-être la seule, ou en tout cas l’une des rares UDC féministes – Alice Glauser quitte le Parlement. A bientôt 65 ans, la conseillère nationale vaudoise veut consacrer davantage de temps à sa famille, elle qui aura siégé près de huit ans sous la coupole fédérale, mais en deux fois.

Elue en 2007, elle n’avait pas été réélue en 2011, ni en 2015, mais avait retrouvé Berne suite à l’élection de Guy Parmelin au Conseil fédéral en décembre de cette année-là.

Lire la suite de l’article

L'autoritaire conseiller national UDC bernois Adrian Amstutz

Les parlementaires fédéraux qui s’en vont: Adrian Amstutz (UDC/BE)

- 07 septembre 2019 -

Adrian Amstutz, longtemps premier UDC au Parlement, ne reviendra pas en décembre. A 65 ans, et malgré les encouragements de son parti, l’UDC bernois ne briguera pas de nouveau mandat cet automne.

Il veut passer plus de temps avec sa famille, après 16 années sous la coupole. Adrian Amstutz, au style militaire et au visage souvent fermé, a été le chef du groupe UDC aux Chambres fédérales durant cinq ans, rôle qui lui a valu une image d’homme austère, voire froid.

Lire la suite de l’article

Le Bernois Albert Rösti préside aux destinées de l'UDC depuis 2016.

Fédérales 2019 : les enjeux pour l’UDC avec son président Albert Rösti

- 15 août 2019 -

L’UDC est et restera le premier parti de Suisse le 20 octobre, mais il devrait perdre des voix. En fin d’année dernière déjà, les sondages prédisaient un recul des électeurs démocrates du centre, alors que le parti tutoyait les 30% de voix en automne 2015.

Depuis le début de la législature, l’UDC souffre: sa majorité de fait avec le PLR au Conseil national n’a que peu servi et ses récents résultats dans les cantons sont plus que décevants.

Lire la suite de l’article