Les représentants de Moderna et Pfizer avec les conseillers fédéraux Guy Parmelin et Alain Berset, ainsi que Rebecca Ruiz représentant les ministres cantonaux de la santé

Confirmation du Conseil fédéral: la Suisse aura reçu 10,5 millions de doses de vaccin d'ici à fin juillet

- 26 mars 2021 -

C’est une confirmation bienvenue : après avoir discuté ce jeudi avec les producteurs de vaccins Moderna et Pfizer, le Conseil fédéral garantit que d’ici à fin juin, tous les Suisses qui le voudront auront pu recevoir au moins une dose du vaccin. Pour 1 à 2 millions de personnes, la 2e dose sera injectée en juillet.

Le rythme de la vaccination va s’accélérer dès le mois d’avril et carrément tripler en mai et en juin.

Les engagements de livraisons des fabricants de vaccins sont salués par le président de la Confédération Guy Parmelin.

A Berne ce jeudi, les représentants des cantons et le Conseil fédéral ont dialogué avec des représentants des entreprises Moderna et Pfizer. Avec cette garantie : les vaccins seront bien livrés selon la planification.

Le directeur de Moderna pour la Suisse Dan Staner relève que la Suisse a fait tout juste dans sa stratégie d’achats de vaccins.

Beaucoup de chiffres ont été articulés en cette fin d’après-midi à Berne. Le Conseil fédéral estime que 75% des adultes suisses se feront vacciner, soit 5,3 millions de personnes.

D’ici à fin juin, la Suisse aura reçu 8,1 millions de doses. Et ces plus de 5 millions d’adultes auront reçu au moins une dose. La 2e dose pourra être injectée en juillet à 1 ou 2 millions de personnes. Le détail des livraisons du vaccin avec la vice-directrice de l’OFSP Nora Kronig.

La balle d’une campagne de vaccination rapide et réussie est dans le camp des cantons. La plupart d’entre eux a déjà prévu le dispositif d’ampleur nécessaire, mais certains ne sont pas encore tout à fait prêts. La vice-présidente de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé Rebecca Ruiz.

Ce qu’il y a à gagner en vaccinant aussi vite que possible

5,3 millions de Suisses, correspondant aux trois quarts de la population adulte, auront donc pu être vaccinés. L’Office fédéral de la santé publique ne se hasarde pas à affirmer qu’alors, l’immunité collective aura été atteinte, mais on s’en approchera.

Au-delà de la normalité et la liberté retrouvées, les gains seront multiples. Le président de la Confédération Guy Parmelin les énumère.

Un dossier préparé par nos correspondants parlementaires Hélène Jost et Serge Jubin.