Articles sur le sujet : « Pointet »

Votations fédérales du 29 novembre : les enjeux de l’initiative pour l’interdiction du financement du matériel de guerre

- 16 novembre 2020 -

La campagne en vue des votations du 29 novembre bat son plein. L’initiative dite « pour des multinationales responsables » occupe le devant de la scène. Mais un autre objet est également soumis à la population. Son objectif : interdire le financement des producteurs de matériel de guerre par la Banque nationale suisse et les caisses de prévoyance.

L’initiative a été lancée par le Groupe pour une Suisse sans armée et par les Jeunes Verts. Entre moralité des institutions financières et incertitudes pour l’économie, le texte suscite de nombreuses interrogations.

Lire la suite de l’article

Nouvelle session avec plexiglas pour le Conseil national

Deux jours de rattrapage pour le Conseil national, derrière masques et plexiglas

- 26 octobre 2020 -

Le Conseil national fera des heures supplémentaires cette semaine. Il se réunira pour deux jours, jeudi et vendredi, afin de rattraper le retard pris sur certains dossiers.

Au menu, notamment : des projets liés à la crise du coronavirus, mais aussi un dossier concernant les coûts de la santé. Une session spéciale qui s’inscrit dans un climat sanitaire tendu…

Lire la suite de l’article

Le Conseil national ne veut ni de l’initiative qui interdit le financement du matériel de guerre, ni de contre-projet

- 12 mars 2020 -

Jeudi matin, au dernier jour de la deuxième semaine de la session de printemps, le Conseil national a rejeté par 120 voix de droite contre 71 de gauche et du PEV l’initiative du Groupe pour une Suisse sans armée « pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre ». La majorité s’est aussi opposée à un contre-projet.

Le texte veut empêcher la Banque nationale et les caisses de pensions d’investir dans des entreprises qui font plus de 5% de leur chiffre d’affaires avec du matériel de guerre.

Lire la suite de l’article

Les défis 2020 de nouveaux parlementaires fédéraux

- 06 janvier 2020 -

Qui dit nouvelle année dit nouveaux défis. En politique aussi. L’année 2020 sera plus calme que 2019 pour les parlementaires fédéraux, qui n’auront pas à mener campagne pour leur élection ou leur réélection.

Après la pause des fêtes, ils vont découvrir, ou redécouvrir, le travail au sein des commissions, à partir de la semaine prochaine. Et c’est là, en petits groupes, qu’ils vont préparer le Parlement et la Suisse pour les défis de cette année.

Lire la suite de l’article