Articles sur le sujet : « Moret »

L'affiche de l'initiative qui veut interdire la publicité pour les cigarettes tournée vers la jeunesse

Plus de soutien qu’imaginé à l’initiative qui veut interdire la publicité pour le tabac adressée aux enfants

- 17 mars 2021 -

Une majorité du Conseil national a rejeté mercredi en fin d’après-midi l’initiative populaire qui veut interdire toute publicité pour les produits du tabac destinée aux jeunes.

Une recommandation votée par 96 voix contre 84. Contre l’initiative : l’UDC, le PLR et le PDC. Pour : la gauche et le PEV. Les Vert’libéraux sont divisés. Plusieurs députés romands n’ont pas voté comme leurs groupes. La libérale-radicale Isabelle Moret et les PDC Christine Bulliard, Marie-France Roth-Pasquier et Sidney Kamerzin ont soutenu l’initiative.

Lire la suite de l’article

La réception d'Isabelle Moret, élue présidente du Conseil national, en décembre 2019

Chronique: le blues des fêtes annulées au parlement

- 12 décembre 2020 -

En temps ordinaire, la session d’hiver du parlement fédéral est celle du budget de l’année suivante de la Confédération. C’est aussi la session des apéros, des repas de groupes, des excursions et des festivités pour les nouveaux présidents des 2 conseils et de la Confédération.

Rien de tout cela cette année, la faute au Covid. Regrets des uns, faux-fuyants des autres. Les apéros annulés, c’est le thème de la chronique des pas perdus de notre correspondant parlementaire Serge Jubin.

Lire la suite de l’article

Isabelle Moret fait le bilan de son année de présidence : « Ce fut une chance pour moi »

- 23 novembre 2020 -

La libérale-radicale vaudoise Isabelle Moret achève cette semaine son année de première citoyenne du pays, de présidente du Conseil national.cElle cèdera le perchoir lundi prochain à l’UDC bernois Andreas Aebi.

Ce fut un exercice compliqué pour Isabelle Moret, marqué par les vicissitudes du coronavirus. L’interviewer pour faire le bilan de cette drôle d’année n’a a été simple, tant l’emploi du temps de la présidente est chargé.

Lire la suite de l’article

Photo souvenir du Conseil national à Bernexpo

Chronique: un adieu sans regret ou presque à Bernexpo

- 20 juin 2020 -

La session du parlement a pris fin vendredi et, avec elle, l’expérience Bernexpo. Les Chambres reprendront en septembre leurs quartiers au Palais fédéral.

Cette parenthèse a suscité de nombreux débats, en particulier en ce qui concerne les conditions de travail réservées aux élus dans cette halle. Mais au moment de quitter les lieux, les avis étaient contrastés.

Lire la suite de l’article

Chronique : était-il bien nécessaire de tenir une session parlementaire hors normes à Bernexpo ?

- 09 mai 2020 -

L’actualité de la semaine, ce fut la session extraordinaire du parlement fédéral hors du Palais, dans les immenses salles de Bernexpo. En trois journées de débats-marathons, les parlementaires ont mis plus de 57 milliards de francs sur la table de la lutte contre les effets économiques néfastes du coronavirus.

Le parlement a ainsi validé les décisions d’urgence du Conseil fédéral. Valait-il la peine d’organiser une session hors normes et hors des murs habituels ?

Lire la suite de l’article

Trois tilleuls pour saluer le retour à la normalité institutionnelle en Suisse

- 07 mai 2020 -

Un geste symbolique des présidents de la Confédération et des Conseils national et des Etats, au lendemain de la session extraordinaire du parlement : ce jeudi après-midi à l’Allmend, en périphérie de la ville de Berne, Simonetta Sommaruga, Isabelle Moret et Hans Stoeckli ont arrosé trois tilleuls de 15 ans.

En signe d’unité des pouvoirs en Suisse et d’action commune pour le bien de la population.

Lire la suite de l’article

Dès ce lundi à Bernexpo, une session très spéciale du parlement

- 04 mai 2020 -

En pleine préparation du déconfinement, la Suisse vivra cette semaine la session parlementaire la plus extraordinaire de son histoire. Les 246 députés délaissent le cocon intimiste du Palais fédéral pour prendre possession des immenses espaces d’exposition de Bernexpo, en périphérie de la ville.

Un seul sujet pour 3 à 4 jours de débats hors normes : le coronavirus et ses effets financiers et économiques.

Lire la suite de l’article

Le jeune conseillère nationale verte Léonore Porchet: appel responsable à respecter les mesures d'éloignement

Dossier: comment « tenir » encore une semaine de confinement ?

- 20 avril 2020 -

Depuis jeudi dernier et les annonces de premières mesures de déconfinement par le Conseil fédéral, tout un chacun s’active. Mais la première étape de sortie de la situation exceptionnelle n’intervient que dans une semaine, lundi 27 avril.

Jusque-là, les strictes mesures d’éloignement physique, et d’interdiction de rassemblement de plus de 5 personnes sont toujours en vigueur. La consigne première, c’est toujours : rester chez soi !

Lire la suite de l’article

Le parlement fédéral siégera dans les locaux de Bernexpo

Le parlement fédéral sort de son Palais

- 27 mars 2020 -

Coronavirus oblige, le Parlement fédéral tiendra une session extraordinaire début mai. Les deux Chambres vont examiner au plus vite, à la demande du Conseil fédéral et d’une trentaine de sénateurs, les crédits urgents décidés par le gouvernement pour lutter contre l’impact de la crise sanitaire.

Les débats porteront uniquement sur ces crédits, d’un total de 30 milliards 700 millions. Le Parlement pourrait également prendre des mesures, s’il veut par exemple soutenir une branche qu’il juge oubliée.

Lire la suite de l’article

Isabelle Moret, lors de son élection à la présidence du Conseil national, en décembre 2019

Isabelle Moret veut convoquer le Parlement aussi vite que possible

- 24 mars 2020 -

Pour montrer l’exemple et respecter l’exigence des deux mètres d’écart entre chacun, le parlement fédéral a interrompu sa session de printemps avant la dernière semaine. C’était il y a 10 jours.

Les bureaux des deux Conseils se ravisent. Ils veulent la tenue prochaine d’une session spéciale des Chambres pour discuter des décisions du Conseil fédéral en lien avec la lutte contre le coronavirus. Et notamment des crédits exceptionnels de plus de 30 milliards de francs, ou de la mobilisation de l’armée.

Lire la suite de l’article