Articles sur le sujet : « Michaud-Gigon »

Promotion de la vente de produits agricoles directement à la ferme

- 15 juillet 2020 -

Pour que le rush des consommateurs vers les magasins de ferme durant la crise du Covid ne soit pas qu’un feu de paille ! L’Union suisse des paysans assure la promotion de la vente directe des produits agricoles, sur les marchés ou dans les exploitations.

Elle avait convié les médias ce mercredi dans l’exploitation de la famille Grütter à Subingen, dans le canton de Soleure.

Lire la suite de l’article

Comment taxer les GAFA en Suisse ? Un projet sur la table du Conseil national

- 22 juin 2020 -

Faut-il taxer fiscalement les GAFA, et si oui, comment ? Les GAFA, acronyme de Google, Amazon, Facebook et Apple, ce sont ces entreprises mondialisées d’Internet, dont le siège est en principe aux Etats-Unis.

Comment leur imposer un impôt dans les pays où elles ont des activités, mais n’y déclarent pas leurs bénéfice ? L’OCDE a constitué un groupe de travail pour y réfléchir.

Lire la suite de l’article

La conseillère nationale verte vaudoise Sophie Michaud-Gigon

Crise du Covid: peut-être une piste de compromis pour réduire les loyers commerciaux

- 13 mai 2020 -

40-60. C’est la nouvelle proposition de la commission de l’économie du Conseil national pour soulager les commerçants des loyers qu’ils doivent régler durant la crise du coronavirus. 40% du loyer reste à leur charge et le bailleur doit abandonner 60%.

Dans une première version, le Conseil national soutenait l’exonération à 70%. Mais le Conseil des Etats s’y était opposé. Mais rien n’est acquis. II faut convaincre le plénum du Conseil national et surtout, le Conseil des Etats.

Lire la suite de l’article

Le parlement fédéral siégera dans les locaux de Bernexpo

Le parlement fédéral sort de son Palais

- 27 mars 2020 -

Coronavirus oblige, le Parlement fédéral tiendra une session extraordinaire début mai. Les deux Chambres vont examiner au plus vite, à la demande du Conseil fédéral et d’une trentaine de sénateurs, les crédits urgents décidés par le gouvernement pour lutter contre l’impact de la crise sanitaire.

Les débats porteront uniquement sur ces crédits, d’un total de 30 milliards 700 millions. Le Parlement pourrait également prendre des mesures, s’il veut par exemple soutenir une branche qu’il juge oubliée.

Lire la suite de l’article