Stagnation dangereuse de l'épidémie en Suisse: le Conseil fédéral veut serrer la vis

- 8 décembre 2020 -

La situation épidémiologique stagne à haut niveau en Suisse- Le Conseil fédéral entend très vigoureusement serrer la vis.

Il prévoit d’exiger la fermeture des restaurants, des magasins, des marchés et des installations de loisirs à 19 heures en semaine et toute la journée le dimanche, partout en Suisse. Il fixe aussi à 5 le nombre de personnes qui peuvent se réunir, dans l’espace public et privé, avec une exception à 10 personnes à Noël et le 31 décembre. Et cela durant 5 semaines, à partir de ce samedi.

C’est encore un projet, le Conseil fédéral devrait le ratifier vendredi. Les explications, à Berne, de Serge Jubin.

Pourquoi revenir avec un net durcissement des mesures, alors que le Conseil fédéral a accepté de laisser les stations de ski ouvertes il y a moins d’une semaine ? Les explications du conseiller fédéral Alain Berset.

C’est avant tout la situation des cantons de Suisse alémanique qui se dégrade. Pourquoi imposer aussi les mesures à la Suisse romande, qui a le sentiment d’avoir fait le nécessaire ces dernières semaine ? Alain Berset.

Le PS, les Verts et le PDC appuient le Conseil fédéral dans sa reprise en main, le PLR demande de laisser aux cantons, romands notamment, le temps de mesurer l’impact des mesures qu’ils ont déjà prises. L’UDC s’oppose aux restrictions du gouvernement fédéral.