Les jeunes libéraux-radicaux lors du dépôt de leur initiative, avec les deux Romands du comité Anna Ludwig et Nicolas Jutzet

Les jeunes libéraux-radicaux déposent une initiative pour relever l'âge de la retraite à 66 ans

- 16 juillet 2021 -

Les Suisses voteront plusieurs fois sur le thème de l’AVS ces prochaines années. Il y aura un référendum contre le relèvement de l’âge pour les femmes à 65 ans, il y a aussi le projet d’une 13e rente.

Depuis ce vendredi, une autre initiative populaire est déposée à la chancellerie fédérale par les jeunes libéraux radicaux, avec 145 000 signatures. Elle veut augmenter l’âge de la retraite pour tous à 66 ans d’ici à 2032, par étapes, puis le relever en fonction de l’espérance de vie. Ce serait 68 ans en 2056.

Les jeunes PLR affirment prendre leurs responsabilités et garantir ainsi un financement pérenne du premier pilier des retraites.

Ils sont par ailleurs fiers d’avoir fait aboutir ce qui est pour eux une première initiative populaire. Ecoutez Anna Ludwig, membre du comité des jeunes libéraux-radicaux suisses et présidente de la section de Neuchâtel.

Justement, le débat a lieu au parlement. Une majorité dans les deux Chambres veut faire passer l’âge de la retraite des femmes à 65 ans. L’opposition s’organise. En préconisant 66 ans, les jeunes libéraux-radicaux font-ils dans la provocation ? Leur vice-président Nicolas Jutzet.

Les femmes partent aujourd’hui à la retraite à 64 ans. Comment comprendre qu’Anna Ludwig soit prête à travailler jusqu’à plus de 66 ans.

Les jeunes libéraux-radicaux disent avoir eu des retours positifs dans la rue, lors de la récolte des signatures. Nicolas Jutzet.

Lien vers le site internet des jeunes libéraux-radicaux et de leur initiative « pour une prévoyance vieillesse sûre et pérenne »