Gerhard Pfister, président du PDC

Le PDC deviendra bien Le Centre

- 27 octobre 2020 -

Le Parti démocrate-chrétien suisse changera bien de nom et s’appellera Le Centre à partir du 1er janvier prochain. A 60,6%, les membres du parti qui ont voté ont choisi le changement. Ce sont surtout les jeunes qui demandent de retirer la référence au christianisme dans le nom, obstacle au recrutement de nouveaux adeptes.

20’000 des quelque 76’000 membres du PDC ont voté. Un taux de participation « élevé », selon le président du parti Gerhard Pfister.

Qui se réjouit de la netteté du résultat.

L’assemblée des délégués du PDC du 28 novembre doit encore entériner le changement de nom. Le parti laissera 5 ans aux sections cantonales pour choisir si elles deviennent aussi Le Centre ou si elles conservent leur appellation traditionnelle.

Le 28 novembre, le PDC décidera aussi s’il fusionne avec le Parti bourgeois démocratique. Gerhard Pfister.

Tout le monde n’est pas d’accord d’abandonner le C de PDC, référence au christianisme. Il y a de la résistance, en Valais notamment. Les sections cantonales ont 5 ans pour décider de changer de nom, ou conserver l’appellation traditionnelle.

Le président Gerhard Pfister s’accommodera de toutes les options.

Une étude montre qu’en changeant de nom, le PDC peut inverser la tendance au déclin qui le poursuit depuis plus de 20 ans, et même espérer viser les 20% de l’électorat suisse. Il en est à 11,4%.

Pour définir son nouveau nom, le PDC va consulter ses 80’000 membres en Suisse