Le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis

La Suisse contribue à la lutte internationale contre les effets du coronavirus avec 400 millions de francs

- 30 avril 2020 -

En plus des quelque 60 milliards débloqués pour lutter contre les effets de la crise du coronavirus en Suisse, le Conseil fédéral a libéré mercredi 400 millions de francs pour soutenir des actions internationales.

Il s’agit notamment d’un prêt sans intérêt de 200 millions à la Croix-Rouge, de 25 millions au Fonds des catastrophes du FMI et du reste à attribuer à diverses organisations.

C’est la tradition humanitaire de la Suisse qui s’exprime ainsi, relève le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis, c’est aussi l’intérêt de notre pays.

La Suisse a tout intérêt à s’attaquer aux causes susceptibles de provoquer de nouvelles vagues migratoires, fait remarquer le Département fédéral des affaires étrangères.

En plus des crédits débloqués ce mercredi, la Confédération avait déjà pris des décisions d’aide humanitaire immédiate au début de la pandémie. Ignazio Cassis.

On relève que la Commission de politique extérieure du Conseil national demande de son côté une augmentation des crédits de l’aide humanitaire de 100 millions pour cette année 2020.