La minute de silence en hommage aux victimes du Covid

- 5 mars 2021 -

Ce vendredi à midi, à 11h59 plus précisément, la Suisse était invitée à se taire le temps d’une minute. Une invitation émise par le président de la Confédération, Guy Parmelin, pour commémorer l’anniversaire du premier décès lié au coronavirus sur sol helvétique. La défunte était une femme de 74 ans, hospitalisée au CHUV.

Après elle, plus de 9’300 personnes sont mortes des suites de cette maladie, selon les données de l’Office fédéral de la santé publique. Le site corona-data.ch, qui compile les données cantonale, en recense plus de 10’000. Mais au-delà des chiffres, cette minute de silence visait à rendre hommage à toutes les victimes, dans le strict respect des normes sanitaires.

Guy Parmelin tenait à marquer cet événement, et à y associer toute la population.

Cet hommage peut toutefois paraître bien sobre. Y aura-t-il d’autres commémorations, une fois que le contexte sanitaire sera plus favorable ? La réponse de Guy Parmelin.

Un sujet préparé par Hélène Jost.