Les patrons des CFF: le chef des finances Christoph Hammer et le CEO Vincent Ducrot

Un gros trou dans la caisse des CFF au premier semestre

- 10 septembre 2020 -

En plus de l’héritage pas toujours facile à assumer d’Andreas Meyer, le nouveau patron des CFF Vincent Ducrot, entré en fonction le 1er avril, a reçu comme cadeau de bienvenue les effets du quasi-confinement dû au Covid-19.

Les trains ont perdu jusqu’à 85% de leur clientèle au plus fort de la crise. La fréquentation remonte, mais n’est pas encore optimale. Ainsi, les CFF ont enregistré une perte de près d’un demi-milliard de francs au premier semestre, alors qu’ils avaient prévu un boni de 250 millions.

Serge Jubin a demandé à Vincent Ducrot si c’était une catastrophe.

On relèvera encore que les CFF ont mis en route un programme d’économies de 250 millions, sans toutefois toucher aux prestations offertes au public, ni aux salaires des collaborateurs.

Vincent Ducrot prend les rênes des CFF en pleine crise du coronavirus