Le parlementaire le plus influent tire la prise politique: Christian Levrat quitte le parlement le 1er octobre. Interview

- 20 septembre 2021 -

Le parlement fédéral va perdre à la fin du mois son élu le plus influent, titre accordé par les médias alémaniques : le socialiste Christian Levrat votera une dernière fois vendredi 1er octobre prochain, au terme de sa 75e session parlementaire. Puis il tournera le dos à la politique, pour devenir président du Conseil d’administration de la Poste.

Christian Levrat, 51 ans, président du Parti socialiste suisse durant 12 ans jusqu’en 2020, est une bête politique. Il siège à Berne depuis 2003, 9 ans au Conseil national et près de 10 ans aux Etats. Il présente toutes les qualités du politicien, certains de ses défauts aussi. Bien que minoritaire en tant que Romand et socialiste, il a signé des succès retentissants, autant dans son travail parlementaire qu’en tant que président de parti.

Christian Levrat a accordé un long entretien à notre correspondant parlementaire Serge Jubin, dans l’antichambre du Conseil des Etats. Qui lui a demandé quelle émotion il ressentira lorsqu’il franchira pour la dernière fois la porte du Palais fédéral.

Christian Levrat passera donc du Palais fédéral au Wankdorf, dans la banlieue bernoise, où il présidera la Poste. En passant dans le camp des dirigeants patrons, pactise-t-il avec le monde des nantis ?

Les Fribourgeois élisent le successeur de Christian Levrat au Conseil des Etats dimanche prochain. Duel PS-Le Centre, avec face à face, Carl-Alex Ridoré et Isabelle Chassot.

Christian Levrat quitte la présidence du Parti socialiste. Il est fier de la progression des forces progressistes

Fédérales 2019 : les enjeux pour le Parti socialiste avec son président Christian Levrat