Viola Amherd, avec le commandant de corps Thomas Süssli

L'armée va investir 15 milliards d'ici à 2030. Si le peuple le veut bien

- 20 février 2020 -

L’armée suisse est à un tournant. Plusieurs de ses systèmes sont obsolètes. Elle doit réaliser de gros investissements pour être, comme le souhaite la ministre Viola Amherd, moderne et efficace.

La conseillère fédérale a présenté ce matin à Berne le message sur l’armée pour 2020. Les moyens à disposition augmentent de 1,4% par année, ces 10 prochaines années. En moyenne annuelle, les dépenses pour l’armée passeront de 5 à près de 6 milliards.

La votation sur l’achat de nouveaux avions de combats, en septembre, constitue la priorité de Viola Amherd en 2020. Mais ce n’est, tant s’en faut, pas la seule. Ecoutez-là.

L’armée suisse est aujourd’hui face à la nécessité de renouveler sa flotte aérienne et ses équipements terrestres. Budget : 15 milliards supplémentaires d’ici à 2030.

La conseillère fédérale Viola Amherd s’est aussi fixé comme objectif de créer une troupe capable de faire face aux cyber-risques. Elle l’a expliqué à notre correspondant à Berne Serge Jubin.

Viola Amherd reprend le programme de réduction du nombre de places d’armes en Suisse. Ainsi, l’école d’hôpital de Moudon sera fermée, les troupes sanitaires seront rapatriées à Chamblon.