Interview exclusive de la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga : "L'urgence, c'est la crise du coronavirus, mais nous avons aussi une crise du climat"

- 2 mai 2020 -

Le Conseil fédéral est en première ligne dans la lutte contre le coronavirus. Comme la loi le lui permet, il s’est arrogé le pouvoir de gérer la situation extraordinaire.

On a surtout vu le ministre de la Santé Alain Berset, ou celui de l’économie Guy Parmelin. La présidente de la Confédération a aussi joué un rôle clé, notamment pour délivrer les messages généraux.

Alors que le pic de la pandémie est franchi, la présidente Simonetta Sommaruga a accordé un entretien exclusif à nos correspondants à Berne.

Serge Jubin lui a d’abord demandé si elle se sentait dans la peau d’une présidente toute puissante.

Simonetta Sommaruga confirme que la discussion a été vive au Conseil fédéral pour arrêter le rythme des mesures de déconfinement.

Elle est aussi ministre des transports, de l’environnement et des médias. L’après-crise provoquera-t-elle une révolution dans la mobilité, les transports publics regagneront-ils la confiance du public ? Simonetta Sommaruga.

Le parlement devrait décider de son côté la semaine prochaine d’accorder aussi une aide d’urgence aux médias en grande difficulté en raison de la chute de la publicité.

Au sortir de la crise, plusieurs voix appellent à ne pas retourner au monde d’avant le coronavirus, mais à un monde qui privilégie les réseaux courts, une consommation plus raisonnable. Le Conseil fédéral entend-il ces appels à vivre un peu plus lentement ?