Martin Landolt, président du PBD depuis 2012

Fédérales 2019 : les enjeux pour le Parti bourgeois démocratique avec son président Martin Landolt

- 19 septembre 2019 -

Ils ont été 11, ils sont 8 à présent; combien restera-t-il d’élus PBD au soir du 20 octobre ?

Le Parti bourgeois démocratique, né après l’exclusion de la section grisonne de l’UDC suite à l’élection d’Eveline Widmer-Schlumpf à la place de Christoph Blocher au Conseil fédéral, devrait souffrir cet automne. Les derniers sondages s’attendent à ce qu’il perde 1,5 point et ne représente même plus 3% de l’électorat, lui qui ne trouve d’élus qu’à Berne, dans les Grisons, à Glaris, à Zurich et en Argovie.

Le PBD parviendra-t-il à former un groupe parlementaire aux Chambres fédérales après les élections, ce qui nécessite d’avoir cinq parlementaires ? Martin Landolt, conseiller national et président du parti.

L’interview du président du PBD Martin Landolt

Martin Landolt, président du PBD depuis 2012, répondait à Jérôme Favre, l’un de nos correspondants à Berne.

Fédérales 2019: les enjeux pour l’UDC avec son président Albert Rösti

Fédérales 2019: les enjeux pour le PDC avec son président Gerhard Pfister

Fédérales 2019: les enjeux pour les Vert’libéraux avec leur président Jürg Grossen