Nouveau au parlement, le Vert fribourgeois Gerhard Andrey

19 des 52 conseillers nationaux des cantons romands sont nouveaux

- 22 octobre 2019 -

Et ces néophytes pourraient même être 22 lors de la prestation de serment le 2 décembre prochain, si Lisa Mazzone, Adèle Thorens et Ada Marra accèdent au Conseil des Etats.

La vague verte a aussi chamboulé la troupe des francophones au Conseil national. Les élus verts étaient 3 jusqu’ici, ils seront 10 lors de la prochaine législature. Les Vert’libéraux passent de 1 à 3. Les perdants : l’UDC (-3), le PDC (-2), le PS, le PLR et le MCG (chacun -1).

En proportion, les femmes sont moins bien représentées parmi les Romands qu’à l’échelle du Conseil national. Elle ne sont que 18, contre 34 hommes (34%, contre 44% au plan national).

Voici la liste des élus des cantons romands au Conseil national :

Vaud (19 élus, +1 en 2019) : 5 PS (=) : Pierre-Yves Maillard (nouveau), Roger Nordmann (sortant), Ada Marra (sortante), Brigitte Crottaz (sortante), Samuel Bendahan (sortant); 5 PLR (=) : Isabelle Moret (sortante), Jacqueline De Quattro (nouvelle), Olivier Français (sortant du CE), Frédéric Borloz (sortant), Olivier Feller (sortant); 4 Verts (+2) : Adèle Thorens (sortante), Daniel Brélaz (sortant), Sophie Michaud Gigon (nouvelle), Léonore Porchet (nouvelle); 3 UDC (-1) : Jean-Pierre Grin (sortant), Jacques Nicolet (sortant), Michaël Buffat (sortant); 2 Vert’libéraux (+1) : Isabelle Chevalley (sortante), François Pointet (nouveau); 0 PDC (-1).

Genève (12 élus, +1 en 2019) : 3 Verts (+2) : Lisa Mazzone (sortante), Nicolas Walder (nouveau), Delphine Klopfenstein Broggini (nouvelle); 2 PS (-1) : Laurence Fehlmann Rielle (sortante), Christian Dandrès (nouveau); 2 PLR (-1) : Christian Lüscher (sortant), Simone De Montmollin (nouvelle); 2 UDC (=) : Céline Amaudruz (sortante), Yves Nidegger (sortant); 1 PDC (=) : Vincent Maître (nouveau); 1 PVL (+1) : Michel Matter (nouveau); 1 Ensemble à gauche (+1) : Stéfanie Prezioso (nouvelle); 0 MCG (-1).

Valais (8 élus) : 3 PDC (-1) : Benjamin Roduit (sortant), Philipp Matthias Bregy (sortant), Sidney Kamerzin (nouveau); 2 UDC (=) : Franz Ruppen (sortant), Jean-Luc Addor (sortant); 1 PS (=) : Mathias Reynard (sortant); 1 PLR (=) : Philippe Nantermod (sortant); 1 Vert (+1) : Christophe Clivaz (nouveau).

Fribourg (7 élus) : 2 PS (=) : Valérie Piller-Carrard (sortante), Ursula Schneider-Schüttel (sortante); 2 PDC (=) : Christine Bulliard-Marbach (sortante), Marie-France Roth- Pasquier (nouvelle); 1 PLR (=) : Jacques Bourgeois (sortant); 1 UDC (-1) : Pierre-André Page (sortant); 1 Vert (+1) : Gerhard Andrey (nouveau).

Neuchâtel (4 élus): 1 PLR (=) : Damien Cottier (nouveau); 1 PS (=) : Baptiste Hurni (nouveau); 1 Vert (+1) : Fabien Fivaz (nouveau); 1 POP (=) : Denis de la Reussille (sortant); 0 UDC (-1).

Jura (2 élus) : 1 PDC (=) : Jean-Paul Gschwind (sortant); 1 PS (=) : Pierre-Alain Fridez (sortant).

Au Conseil des Etats, seuls 4 députés romands sont d’ores et déjà élus: les deux Neuchâtelois Céline Vara (Verte, nouvelle) et Philippe Bauer (PLR, vient du Conseil national) et les deux Jurassiens Elisabeth Baume-Schneider (PS, nouvelle) et Charles Juillard (PDC, nouveau).

Des seconds tours sont nécessaires pour désigner les sénateurs des cantons de Genève, de Vaud, de Fribourg (le 10 novembre) et du Valais (3 novembre).

Au plan national, la forte poussée des Verts et des Vert’libéraux change en profondeur le visage du parlement. La chambre du peuple comptera plus de 60 nouveaux élus. Et plus de 80 femmes. Le vent vert amène un sérieux coup de jeune. Serge Jubin.

Le vent vert et vert-libéral qui a soufflé sur la Suisse dimanche a non seulement emporté des suffrages des partis gouvernementaux, il a aussi provoqué des évictions de conseillers nationaux sortants. Nombre record de vestes : 32 dénombrées et peut-être un peu plus si certains conseillers nationaux candidats aux Etats ne passent pas la rampe. Serge Jubin.