Karin Keller-Sutter, est-elle celle qui fera mordre la poussière à l'initiative de l'UDC le 17 mai ?

- 17 février 2020 -

Près de 100 jours avant une votation populaire cruciale pour l’avenir des relations entre la Suisse et l’Union européenne, la ministre de Justice et police Karin Keller-Sutter a lancé la campagne contre l’initiative de l’UDC qui veut abolir la libre circulation des personnes.

La ministre libérale-radicale saint-galloise était la seule représentante du Conseil fédéral devant les médias. Elle a brandi des chiffres, des arguments économiques et le lien entre accords bilatéraux et prospérité.

A-t-elle utilisé les bons arguments ? Le dossier, à Berne, de notre correspondant parlementaire Serge Jubin.