Chroniques

Chronique: partie de poker menteur entre la Suisse et l'Union européenne

Le Conseil fédéral dira, encore ce mois en principe, ce qu’il adviendra de l’accord institutionnel avec l’Union européenne. Tout indique qu’il ne le signera pas. Tirera-t-il la prise, ou cherchera-t-il à gagner encore un peu de temps ?

Depuis la visite de Guy Parmelin à Bruxelles le 23 avril, c’est l’impasse. On s’accuse, entre Berne et Bruxelles, d’être trop inflexible, et ne pas vouloir trouver de solution. La Suisse peut-elle jouer les gros bras en refusant un accord institutionnel réclamé par l’Union européenne ?

C’est le thème de votre chronique des pas perdus, Serge Jubin.