L'annonce surprise de la démission d'Isabelle Chevalley

- 26 février 2021 -

Isabelle Chevalley s’en va. La vert’libérale vaudoise a confirmé l’information publiée par Le Temps. Elle quittera le Conseil national cet automne, après 10 ans passés sous la coupole.

Une décennie durant laquelle cette politicienne a su faire parler d’elle, en luttant contre le broyage de poussins ou pour la possibilité de manger des insectes. Tout récemment, son passeport diplomatique octroyé par le Burkina Faso lui a valu une pluie de critiques. Mais Isabelle Chevalley a surtout été, pendant longtemps, le visage du Parti vert’libéral de ce côté-ci de la Sarine.

Fondatrice de la section vaudoise, elle était en effet la seule Romande au Conseil national pendant deux législatures. Mais à présent, il est temps de faire place à la relève, selon Isabelle Chevalley.

Pour ce qui est de la suite, cette chimiste de formation souhaite s’engager dans des projets de recyclage et de gestion des déchets en Afrique.

Le Genevois Michel Matter, vice-président des vert’libéraux suisses, fait partie des deux hommes qui ont rejoint Isabelle Chevalley au Conseil national en 2019. Et il l’admet volontiers : il doit beaucoup à Isabelle Chevalley.

Un sujet préparé par Hélène Jost.

Un an après la grève des femmes : la vision d’Isabelle Chevalley