Philippe Rebord quitte le commandement de l'armée le 31 décembre

Philippe Rebord, juste avant de partir : "Le chef de l'armée boîte, de façon militaire"

- 26 décembre 2019 -

Après deux ans à la tête de l’armée suisse, Philippe Rebord s’en va le 31 décembre. Atteint dans sa santé, le chef de l’armée avait annoncé son départ, à la surprise générale, au mois d’avril déjà: en cause, une thrombose diagnostiquée tardivement.

Nommé par Guy Parmelin en 2016, il s’était vu confier pour principale mission de mettre en œuvre le DEVA, le programme de développement de l’armée voté par le parlement.

A quelques jours de son départ, il nous a accordé la dernière interview de sa carrière militaire. C’était l’occasion de prendre des nouvelles de l’armée. Philippe Rebord.

Avec le départ du Valaisan Philippe Rebord, l’armée perd un chef humaniste. Au fait, comment va celui qui est encore chef de l’armée pour quelques jours ?

Philippe Rebord, chef de l’armée jusqu’au 31 décembre, répondait à Jérôme Favre. L’Argovien Thomas Süssli lui succèdera le 1er janvier.