Le directeur de Swissmem Stefan Brupbacher

Les sombres perspectives de l'industrie des machines

- 26 août 2020 -

Un tableau très sombre. Il a été brossé mercredi matin par Swissmem, la faitière de l’industrie des machines en Suisse. Les perspectives étaient déjà difficiles avant la crise du Covid, la réalité est préoccupante.

Activité qui exporte 80% de sa production, l’industrie des machines n’est de surcroit pas optimiste pour les prochains mois. La reprise, s’il y a reprise, sera lente et dépendra des échanges au niveau mondial.

Il faut s’attendre à des vagues de licenciements. 4000 des 320 000 emplois de ce secteur ont déjà été supprimés depuis l’été 2019.

Swissmem ne dramatise-t-elle pas à l’excès ? Son directeur Stefan Brupbacher.

La faîtière Swissmem est très inquiète et craint d’importantes suppressions d’emplois. L’industrie des machines compte 320’000 collaborateurs.

Elle se prépare à vivre des mois difficiles. On retrouve Stefan Brupbacher.

Le directeur de la faîtière nationale de l’industrie des machines Swissmem, Stefan Brupbacher, répondait à Serge Jubin.