Le libéral-radical vaudois Fathi Derder s'en retourne à l'économie privée

Les parlementaires fédéraux qui s'en vont: Fathi Derder (PLR/VD)

- 24 août 2019 -

27% des actuels parlementaires fédéraux romands ont décidé de tourner la page et de ne plus être candidats à un nouveau mandat le 20 octobre. Parmi les 17 élus francophones qui quittent Berne auxquels nous donnons la parole, le libéral-radical vaudois Fathi Derder.

Un conseiller national plutôt en retrait, spécialiste et promoteur d’innovation et de numérisation.

A 48 ans, après deux mandats et une réélection par repêchage en 2015, Fahti Derder entend retourner pleinement à une activité indépendante, loin de la politique.

Ose-t-on la formule : deux petits mandats et puis s’en va ? Notre correspondant Serge Jubin l’a soumise à Fathi Derder.

L’interview de Fathi Derder

Seuls deux des 18 conseillers nationaux vaudois ne briguent pas de nouveau mandat : le libéral-radical Fathi Derder et l’UDC Alice Glauser. Mais plusieurs remplacements sont intervenus durant la législature.