Au moment de s'en aller, le directeur de l'OFEV Marc Chardonnens se livre

- 30 janvier 2020 -

La communauté internationale prend davantage conscience des enjeux climatiques. Le Fribourgeois d’origine valaisanne Marc Chardonnens aura dirigé l’Office fédéral de l’environnement durant moins de quatre ans, mais il aura vu les mentalités évoluer quelque peu.

Il a été impliqué dans un certain nombre de négociations internationales sur les changements climatiques et a présidé des conférences sur l’abandon de produits contenant du mercure.

Alors qu’il s’apprête à quitter son poste en raison de problèmes de santé, Marc Chardonnens a accordé une interview à Jérôme Favre, qui lui a demandé si l’Accord de Paris sur le climat était mort.

La Suisse doit se soucier de sa biodiversité. Pour le Fribourgeois, il s’agit là d’une question tout aussi essentielle que le réchauffement climatique, auquel elle est liée, du fait de la disparition de certaines espèces.

Et il faut aussi, selon lui, prendre soin du paysage: la Suisse n’est pas un monde paradisiaque préservé. Marc Chardonnens.

Marc Chardonnens quitte donc la tête de l’Office fédéral de l’environnement le 31 janvier.