Le PDC valaisan Thomas Egger, pas réélu

Une pensée pour les parlementaires recalés

- 26 octobre 2019 -

Plus de trente parlementaires se sont pris une «veste» dimanche dernier. En décidant de répartir différemment les sièges entre les différentes formations politiques lors des élections fédérales, les citoyens ont aussi pesé sur la carrière ou le destin de près de cent personnes.

Il y a les nouveaux élus, une soixantaine, et ceux qui ont tout perdu: candidats à leur propre succession, ils ont fait les frais des mauvais résultats de leur parti ou ont été devancés par des colistiers.

En dépit de son impartialité journalistique, notre correspondant à Berne Jérôme Favre n’a pu s’empêcher d’avoir une pensée pour ces parlementaires dont il n’aura pas même pu prendre congé.

C’était le «regard des pas perdus» de Jérôme Favre, l’un de nos correspondants à Berne.