Chronique: la surprise du vote à 16 ans

- 12 septembre 2020 -

Ils sont rares, les votes-surprises du parlement fédéral ! En toute fin de sa première semaine de session d’automne, alors qu’une quinzaine d’élus s’en étaient déjà allés, le Conseil national a voté en faveur de l’octroi du droit de vote à 16 ans.

C’était inattendu parce qu’en 2017, ce même Conseil, dans sa composition d’avant les élections d’octobre dernier, avait rejeté le même projet à 2 contre 1.

Ce n’est toutefois qu’un premier vote, il en faudra d’autres pour que les jeunes de 16 ans puissent voter. Mais c’est un vote très instructif.

Serge Jubin, vous le décortiquez dans votre chronique des pas perdus.

Comment expliquer, Serge, que le Conseil national ait ouvert cette fois la porte au vote à 16 ans ?

S’il constitue un premier pas vers le droit de vote à 16 ans, le vote du National n’a rien de décisif.