Articles sur le sujet : « pesticides »

Deux initiatives qui veulent modifier les pratiques agricoles soumises au peuple le 13 juin

Votations fédérales du 13 juin: les enjeux de l’initiative populaire « eau propre »

- 31 mai 2021 -

Suite et fin de notre série consacrée aux votations fédérales du 13 juin. Nous nous penchons aujourd’hui sur la seconde initiative qui concerne le monde paysan, baptisée « pour une eau potable propre et une alimentation saine ». Le texte a été lancé par une enseignante de fitness bernoise, Franziska Herren.

Son objectif : réserver les paiements directs aux exploitantes et exploitants qui respectent l’environnement. Les critères retenus sont par exemple le fait de ne pas utiliser de pesticides, d’encourager la biodiversité ou de nourrir les animaux avec du fourrage produit sur place. Des exigences logiques pour certains, et totalement irréalistes pour d’autres.

Lire la suite de l’article

L'affiche des partisans de l'initiative "pour une Suisse libre de pesticides de synthèse"

Votations fédérales du 13 juin: les enjeux de l’initiative contre les pesticides de synthèse

- 17 mai 2021 -

Nous poursuivons notre série de présentation des enjeux des prochaines votations fédérales du 13 juin. Parmi les objets soumis au peuple figurent deux initiatives visant le monde paysan : l’une dite « pour une Suisse libre de pesticides de synthèse », l’autre « pour une eau potable propre ».

Elles poursuivent un objectif commun, à savoir limiter au maximum la pollution liée aux produits utilisés dans l’agriculture. Mais les moyens proposés pour y parvenir divergent. Nous vous proposons donc de séparer ces deux textes, avec pour commencer un coup de projecteur sur celui qui veut, comme son nom l’indique, interdire les pesticides de synthèse en Suisse.

Lire la suite de l’article

Le pari risqué des paysans suisses, qui ne veulent pas de la PA22+

- 15 mars 2021 -

La politique agricole revient sur le devant de la scène cette semaine. La campagne pour et contre les initiatives qui veulent interdire les pesticides est lancée. Le peuple se prononcera le 13 juin. Le Conseil national doit de son côté se pencher mardi sur la Politique agricole 2022+.

S’appuyant sur un puissant lobby au parlement, le monde paysan traditionnel fera tout pour geler un programme politique qui exige davantage d’écologie.

A tout rejeter, au parlement et devant le peuple, ce monde agricole prend des risques.

Lire la suite de l’article