Articles sur le sujet : « BNS »

Le bâtiment de la Banque nationale suisse à Berne, en bordure de la Place fédérale

Chronique: que faire du trésor de la Banque nationale suisse ?

- 31 octobre 2020 -

Il y a tout de même, dans cette période très troublée, des choses qui vont bien. La Banque nationale suisse par exemple. En catimini, elle annonce que pour les 9 premiers de l’année, son bénéfice se monte à 15 milliards de francs. Elle avait fait 49 milliards de bénéfice en 2019.

La BNS dispose d’un trésor financier, auquel ses propriétaires, les cantons et la Confédération, rechignent à toucher.

Lire la suite de l’article

Andrea Maechler, membre de la direction générale de la BNS

La Banque nationale suisse justifie les taux négatifs. Interview de sa N° 3

- 18 juin 2020 -

Par beau temps comme en période de crise, la Banque nationale suisse n’a qu’une stratégie : des taux d’intérêts négatifs et des interventions sur le marché des changes pour limiter la force du franc.

Elle persiste et signe, et elle l’a rappelé jeudi à Berne. Le taux directeur reste fixé à moins 0,75%.

Lire la suite de l’article

Le bâtiment de la Banque nationale suisse à Berne, sur la place Fédérale.

La manne de la Banque nationale double en faveur des cantons et de la Confédération

- 02 mars 2020 -

Le bénéfice mirobolant de 49 milliards de francs de la Banque nationale suisse en 2019 dope les finances de la Confédération et des cantons. La part du bénéfice distribué double et passe de 2 à 4 milliards.

Un tiers va dans la caisse fédérale, les deux autres tiers sont répartis entre les cantons en fonction de leur population.

Lire la suite de l’article

Andréa Maechler, membre de la direction générale de la BNS

La Banque nationale n’est pas disposée à offrir ses dizaines de milliards de bénéfices

- 12 décembre 2019 -

La Banque nationale suisse maintient, sans surprise, ses taux d’intérêts négatifs. Le président Thomas Jordan l’a confirmé jeudi à Berne. Il estime cette stratégie indispensable pour éviter une flambée du franc.

La BNS est consciente des problèmes posés aux épargnants, aux banques et aux caisses de pension. Mais dans la pesée d’intérêts, la stabilité du franc l’emporte.

Lire la suite de l’article

Le président de la direction générale de la Banque nationale suisse Thomas Jordan

Pour Thomas Jordan, président de la BNS, le numéraire ne disparaîtra pas

- 03 septembre 2019 -

Même si les transactions numérisées sont toujours plus nombreuses, les Suisses restent attachés aux billets de banque. Quelque 450 millions de coupures sont en circulation. Le billet le plus utilisé est celui de 100 francs, avec 125 millions d’exemplaires.

La Banque nationale émet un nouveau billet de 100 francs. Un peu plus petit que l’actuel, un peu plus épais aussi, sécurité oblige. La couleur bleue reste prédominante. Le portrait du sculpteur Giacometti disparaît. Le nouveau billet met à l’honneur la tradition humanitaire de la Suisse et l’eau, avec la représentation du bisse d’Ayent en Valais.

Lire la suite de l’article