Darius Azarpey, directeur adjoint de la Chambre de commerce Suisse-Iran

L'escalade dans la tension entre Iran et Etats-Unis, vue de Suisse

- 8 janvier 2020 -

Et si les Etats-Unis et l’Iran n’allaient pas à la confrontation ? La nuit dernière, l’Iran a tiré 22 missiles sur des bases militaires situées en Irak où stationnaient des soldats américains, en réponse à l’assassinat, par les Etats-Unis, du général Soleimani.

L’Irak a annoncé avoir été prévenu de la frappe, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont condamné «fermement» et l’Union européenne a déploré un «nouvel exemple d’escalade et de confrontation accrue». Téhéran parle, pour sa part, de «mesures d’autodéfense proportionnées».

On en parle avec un élu local genevois, Darius Azarpey, binational et directeur adjoint de la Chambre de commerce Suisse-Iran.

Darius Azarpey, directeur adjoint de la Chambre de commerce Suisse-Iran répondait à Jérôme Favre.