La conseillère nationale socialiste fribourgeoise Valérie Piller-Carrard

Le parlement fédéral crée un monitoring de la pauvreté en Suisse

- 2 juin 2020 -

La pauvreté frappe 600’000 personnes en Suisse et 600 mille autres en sont menacées. C’est 15% de la population du pays. Mardi, une nette majorité de 119 voix contre 53 du Conseil national a accepté la création d’un monitoring de la pauvreté, un outil qui doit permettre de déclencher les actions les plus appropriées.

C’est une idée qui vient du Conseil des Etats, qui avait validé ce concept par 28 voix contre 8. La lutte contre la pauvreté qui fait recette au parlement fédéral : ce n’est pas fréquent !

Le Conseil fédéral et l’UDC se sont opposés à ce monitoring, estimant que l’Office fédéral de la statistique fournissait déjà suffisamment d’indicateurs.

Qu’est-ce qu’un monitoring fédéral peut amener de plus ? Serge Jubin l’a demandé à la conseillère nationale socialiste fribourgeoise Valérie Piller-Carrard.