Irmi Seidl, docteur en sciences économiques et sociales, de l'Institut WSL

Des subventions versées qui nuisent à la biodiversité

- 25 août 2020 -

Les pouvoirs publics suisses contribuent au déclin de la biodiversité. L’accusation émane de l’Institut de recherche bernois WSL et du Forum Biodiversité de l’Académie des sciences naturelles.

Ces instituts ont identifié 162 types de subventions accordées, pour 40 millions de francs, qui nuisent à l’environnement. Et pourtant, la Suisse s’est engagée dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique, à supprimer d’ici à 2020 les subventions néfastes, dans les domaines des transports, de l’agriculture ou des constructions.

La sonnette d’alarme était tirée lundi à Berne. La chercheuse Irmi Seidl de l’Institut WSL est au micro de Serge Jubin.

Selon les constats des scientifiques de l’Académie des sciences naturelles, la moitié des 160 subventions à problème identifiées devraient être supprimées, et l’autre moitié ne devrait être accordée que si leur innocuité est démontrée.